Le monde des Cartes Satellite

مملكة كروت الستلايت ترحب بكم و تتمنى لكم الإستفادة معنا

Introduction
Le PC Home Cinéma permet de remplacer de nombreux appareils: Chaîne Hi-Fi, lecteur/graveur DVD, Lecteur Divx, magnétoscope... et un démodulateur satellite. Si certaines fonctions sont facilement paramétrables (écouter de la musique), la réception satellite sur son ordinateur demande beaucoup plus de connaissances. Le but de cet article est de vous expliquer de la façon la plus simple et la plus complète possible comment configurer votre PC pour recevoir le satellite.

Nous n'allons pas vous donner une solution clé en main qui fonctionne à tous les coups, mais nous allons tenter de vous donner les moyens de faire vos choix par vous mêmes en fonction de vos besoins et de votre budget.


Tour d'horizon du matériel
Pour commencer, nous allons passer en revue différents matériels que vous devrez connaître si vous souhaitez installer le satellite dans votre système informatique.

La parabole

Nul besoin de la présenter, elle va vous permettre de recevoir les signaux provenant des satellites. Pour capter un signal, Il faut l'orienter dans la direction d'un groupe de satellites. Il existe pour cela des paraboles motorisées qui peuvent s'orienter a tour de rôle sur différents satellites; elles peuvent utiliser un protocole appelé DiSEqC. Nous n'expliquerons pas comment recevoir plusieurs satellites, ou monter des installations complexes mais si cet article vous donne envie d'aller plus loin, vous trouverez sur Internet de nombreux sites spécialisés qui vous éclaireront.

Le LNB ou tête universelle

 Le LNB est l'accessoire au bout de la parabole qui permet de capter et d'amplifier le signal reçu du satellite. Les plus simples permettent de recevoir une seule chaîne à la fois et une seule position orbitale. Il existe des LNB plus évolués qui permettent de regarder plusieurs chaînes à la fois et/ou de pointer sur plusieurs positions satellites différentes (par exemple sur les satellites de Canal Sat et ceux de TPS).

Le protocole DiSEqC

Le protocole DiSEqC permet de contrôler les équipements satellites. Le DiSEqC 1 peut contrôler jusqu'à 4 têtes universelles par parabole. Avec votre PC il sera alors possible d'enregistrer jusqu'à quatre chaînes en même temps si l'ensemble des matériels (carte satellite, LNB, ...) et logiciels sont compatibles avec cette norme.

Le protocole DiSEqC 1.2 ajoute la gestion de la motorisation des paraboles et LNB.
De façon générale, le DiSEqC permet d'organiser et véhiculer dans un même câble coaxial diverses informations telles que le signal vidéo, la commande du système de positionnement motorisé...

Si vous possédez une parabole non motorisée, une LNB classique, le DiSEqC ne vous servira à rien, mais puisque l'on retrouve souvent se terme dans les logiciels satellites, cette mise au point n'est pas inutile.

La Carte Satellite

Bien évidemment il vous faudra une carte satellite (quoi que nous verrons après qu'il est possible de s'en passer). En voici deux modèles parmi d'autres.

Les cartes satellites sont appelés carte DVB-S. Elles permettent de recevoir les chaînes numériques des satellites. Elles existent également en solutions externes comme les produits de Digital-Everywhere qui proposent des cartes satellites externes branchées via une prise firewire.



Hauppauge Nova
Pinnacle Dual Sat Pro


FireDTV (Digital-Everywhere)

Le lecteur universel Common Interface (CI)

Vous aurez également sûrement besoin d'un lecteur Common Interface. Ce Lecteur CI permet de lire et recevoir le module CAM qui permet de contenir votre carte d'abonné (Canal Sat, TPS, ...).
Toutes les cartes satellites ne permettent pas de recevoir un lecteur CI. Donc si vous souhaitez utiliser une carte d'abonné, il faudra faire attention au choix de la carte satellite.

Un lecteur CI peut prendre plusieurs formes : Accessoire qui se branche directement sur la carte satellite et utilise le port PCI adjacent ou boîtier permettant de dériver le CI dans un emplacement 3,5" à l'avant du boîtier (plus pratique si l'on a besoin de partager sa carte d'abonné entre le démodulateur et son PC).


Common Interface dans un emplacement 3,5"
Common interface dans un emplacement PCI

Le module CAM

Le module CAM est une carte au format PCMCIA qui va venir s'insérer dans le lecteur de Common Interface. Ce module permet de décrypter les données issues des cartes d'abonnements.
Il existe de nombreuses CAM, et de nombreux types de cryptages. Par exemple, Canal Sat utilise le cryptage Mediaguard alors que TPS utilise le cryptage Viaccess. Il faudra donc une CAM capable de décrypter le Mediaguard ou le Viacess en fonction de votre carte d'abonnement.

CAM Mediaguard
CAM VIACCESS
Carte d'abonné + CAM ASTON
Vue d'ensemble

Lecteur de carte Infinity USB Unlimited

Ce lecteur de carte peut permettre à un PC de lire directement une carte d'abonné sans avoir besoin de posséder de lecteur CI ni de Module CAM. Il existe de très nombreux lecteur de cartes, mais nous avons sélectionné ce modèle car c'est l'un des plus utilisés et des plus performants.

Attention, lorsque vous louez un décodeur à Canal + (par exemple), vous vous acquittez du droit de décrypter le Mediaguard. Donc l'utilisation de ce lecteur est légale. Par contre si vous avez un abonnement carte seul sans démodulateur, vous n'avez pas le droit d'utiliser ce genre de lecteur (même si à priori ce serait toléré) car vous ne vous êtes pas acquitté du droit à décrypter le Mediaguard.

Cet article ayant pour but de parler uniquement des solutions légales sachez que les cryptage utilisés par Canal Sat et TPS n'ont à ce jour pas été percé. Le lecteur Infinity USB Unlimited est seulement capable de lire une carte d'abonné (Canal Sat ou TPS) mais n'est pas capable de pirater les cryptages employés et changer vos droits d'accès par exemple.

En conséquence nous n'accepterons aucune question ou allusion sur comment pirater tel ou tel fournisseur sous peine de bannissement immédiat. De toute façon nous serions bien incapable de vous répondre.

Les doubleurs/Splitter de cartes d'abonnement (avec ou sans fils)

N'ayant pas testé ce genre de solution directement, nous ne pouvons garantir son fonctionnement. Elles permettent théoriquement de partager sa carte d'abonnement dans deux endroits différents de sa maison (chambre et salon par exemple). On peut évidemment en mettre une dans le décodeur officiel et une dans son PC. Attention, si vous ne possédez pas du matériel à la norme DiSEqC permettant de recevoir plusieurs chaînes en même temps, vous ne pourrez regarder que des chaînes diffusées sur le même transpondeur et ayant la même polarité en même temps. Dans ce cas, l'utilisation d'un tel adaptateur est limitée. Mieux vaut changer alors sa carte d'abonnement d'emplacement en fonction de l'appareil utilisé. Ces solutions existent aux alentours de 150 Euros sans fil et moins de 50 euros avec fil.

Splitter Smart Wi (sans fil)

Dans un souci de confort, il est également possible de demander une deuxième carte d'abonnement à votre fournisseur. Elle vous sera alors retournée contre une petite somme de location supplémentaire par mois.


Encore une fois ce genre de matériel pose le problème de la légalité. Impossible de savoir s'il est légal d'utiliser un tel système. C'est a priori toléré par les fournisseurs de programmes car ce genre de matériel se trouve dans n'importe quelle boutique satellite. Tant qu'il s'agit d'une utilisation personnelle, cela reste à priori légal, par contre il est interdit de faire du partage entre voisins (solutions de toute façon difficile à mettre en place car les solutions sans fils ne sont pas fiables dès qu'il y a des murs).


Après avoir fait un peu le tour des composants nécessaires à la réception satellite, nous allons aborder et expliquer divers points que vous devez comprendre pour être autonome avec votre PC.

Pour comprendre le reste
Nous allons donc traiter plusieurs points qui ne vous sont peut être pas familier mais nécessaire. Certains aspects sont très importants pour la compréhension générale de ce guide. Vous pouvez les lire et les comprendre tout de suite ou y revenir par la suite, lorsque vous en aurez besoin. Nous précisons également que chaque point peut faire l'objet de très nombreux approfondissements mais ce n'est toujours pas le but de cet article.

Quelle différence entre une carte TV analogique classique et une carte satellite ?

Une carte TV analogique classique ne peut recevoir que des signaux analogiques comme son nom l'indique. On peut donc recevoir uniquement les chaînes Hertziennes qui sont diffusées en analogique (bien évidemment à condition d'avoir une Antenne Râteau sur son Toit) ou le câble analogique.


Une carte satellite DVB-S elle va recevoir des signaux numériques en provenance des satellites sur lesquels pointe la parabole. A titre d'information (puisque non traité dans cet article), les cartes TNT et les cartes Câbles reçoivent également des signaux numériques (+/- les mêmes). La différence principale vient du diffuseur. Les cartes TNT reçoivent le signal numérique par des relais numériques terrestres. Les cartes Câbles reçoivent leurs signaux par l'intermédiaire de Câbles sous terrain.


Il existe des cartes TV hybrides qui peuvent capter plusieurs types de signaux: TNT + Analogique + Satellite ou plus souvent TNT. A notre connaissance il n'existe pas de cartes universelles: Câble + Analogique + Satellite + TNT. L'intérêt serait de toute façon minime étant donné que l'utilisation du satellite et du câble simultanément ne doit pas être très courant.


Enfin pour être encore un peu plus précis, sachez que sur le satellite et sur le câble, certaines chaînes ne sont pas diffusées en numérique mais en analogique. C'est pour cette raison que si vous êtes relié par le câble dans votre habitation, vous recevez sûrement une quinzaine de chaînes sur votre Téléviseur au lieu des six habituels (car votre téléviseur comme n'importe quel carte analogique pourra capter ces chaînes).



Quelle différence entre un signal analogique et un signal numérique ?

Un signal analogique est une onde qui fluctue que l'on doit amplifier pour la visionner. Un signal numérique est une série d'impulsion sous forme de 0 et 1 qui doit être décodée pour être regardée. On ne va pas rentrer dans les détails, mais il faut déjà savoir que le signal vidéo (analogique ou numérique) reçu peut être converti d'analogique vers numérique et inversement.

Pourquoi s'attarder sur ça ? Retenez simplement qu'à chaque fois qu'il y a conversion analogique/numérique il y a perte de qualité (+/- importante). Retenez également que le signal numérique peut être encodé avec des codecs différents (Divx, MPEG2, MPEG1, ...) et ce avec plus ou moins de précision (Bitrate).


Que dois-je savoir sur le signal numérique?

Comme nous venons de le voir, le signal numérique est un signal encodé. Pour le satellite, le codec généralement utilisé est le MPEG2 (le même que l'on retrouve dans les DVD). Le MPEG2 est également utilisé pour la TNT, le Câble, et la TV par ADSL.
La différence principale de qualité entre les différents signaux vient du bitrate utilisé par chaque diffuseur (Plus le bitrate est élevé, plus la taille de la vidéo est grande, et meilleure est sa qualité). La TV par ADSL et le Câble utilisent des bitrates moins élevés car cela demande beaucoup de bande passante.Les fournisseurs ne peuvent pas se permettre d'avoir les mêmes débits que sur le satellite.

Il existe des Codecs plus efficace que le MPEG2 : A bitrate égal tous les codecs issus de la norme MPEG4 (Divx, Xvid, ...) vont restituer une meilleure qualité que le MPEG2.

On peut également voir le problème sous un autre angle: Alors qu'il faudra 4Go pour avoir un DVD encodé en MPEG2, il ne faudra pas plus de 800Mo à un Divx pour donner une qualité quasiment équivalente. Malgré tout, le MPEG2 reste pour le moment le CODEC de diffusion principal (DVD, Satellite, TNT, ADSL, Câble, ...).



Le signal haute définition

 Alors qu'un signal basse définition ou standard définition (SD) a une résolution de 720*576, un signal haute définition va de 1280*720 à 1920*1080 (Full HD). Avec un signal HD, l'image est vraiment beaucoup plus fine et précise qu'un signal classique. En contre partie, le bitrate utilisé pour avoir une qualité suffisante explose et le MPEG2 ne suffit plus.
Les nouveaux codecs utilisés pour la HD sont le MPEG2 HD et le AVC/H264. Ils permettent d'avoir des vidéos HD qui prennent certes, plus de place que des vidéos SD, mais restent dans des proportions de taille raisonnable et surtout compatible avec les capacités de stockage des remplaçants du DVD: Le HD DVD (15 GO) et le Blue Ray (25 GO)

Sur le satellite, certaines chaînes commencent à diffuser en HD. Pour certaines chaînes (minoritaire), une carte satellite classique suffira. Pour les autres (notamment les chaînes HD Canal Sat), il faudra une carte satellite d'un nouveau genre, capable de recevoir les signaux satellites de Type S2.

Bien évidemment, pour profiter de la HD, il ne faut pas uniquement une source qui diffuse en HD (HD-DVD, Blu-ray, Chaînes HD du satellite/ADSL/CABLE), il faut également un téléviseur certifié HDReady ou FullHD qui soit capable d'afficher une image en Haute définition. Un téléviseur classique ne peut pas en afficher et l'image sera retransformer en SD pour pouvoir être affichée sur celui-ci.

La Haute définition et le satellite

Comme nous venons de le voir, la norme actuelle de diffusion satellite est le DVB-S. Cette norme permet de diffuser tous les programmes classiques en MPEG2 SD. La norme DVB-S est tout à fait capable de diffuser de la HD en MPEG2-HD ou H264/AVC mais elle a due évoluer pour s'adapter plus facilement à ce genre de diffusion. De ce fait la norme DVB-S2 est née. Pour le moment peu employée, seules certaines chaînes en HD diffusent avec cette nouvelle norme. Canal Satellite diffuse notamment toutes les chaînes de l'offre HD (Canal+ HighTech, National Geographic, ...) au format DVB-S2.

La conséquence est que seules les nouvelles cartes satellites compatibles DVB-S2 peuvent capter et décoder ce genre de signal.


Les câbles

Il est possible de brancher un ordinateur sur un téléviseur avec différents câbles. Voici le récapitulatif des câbles existants du moins bon au meilleur.

Le composite: tous les signaux (luminance (niveau de luminosité), chrominance (nuance de couleur), synchronisation) passe sur un seul câble avec des connecteurs appelés RCA.

Le S-Video: appellé aussi à tort S-VHS car utilisé la première fois sur les magnétoscopes S-VHS. Les signaux de luminance et de chrominance sont sur des fils séparés; nécessite un cable à 4 fils (2 pour la luminance, 2 pour la chrominance); un peu meilleur que le composite.

Le RGB/RVB (Red Green Blue/Rouge Vert Bleu): les signaux de chaque couleur sont séparés.

le VGA: utilisé pour brancher nos moniteurs analogiques mais aussi maintenant les téléviseurs LCD ou plasma, c'est une variante du RVB avec la synchro sur des fils séparés.

La Peritel (appellé aussi SCART): sur cette prise se trouve à la fois les signaux composite, S-Video, et RVB avec la synchro mélangée avec le bleu (on parle alors de RVBs). la sélection du signal utilisé se fait soit sur l'émetteur soit sur le récepteur. Il est à noter que tous les émetteurs et récepteurs péritels ne sont pas compatibles avec toutes les normes. Il faut par exemple sur sa télévision une prise péritel compatible S-Vidéo pour pouvoir y recevoir un signal S-Vidéo.

le DVI: identique au RVB mais en numérique. Une prise DVI-I comporte également les signaux VGA permettant une compatibilité avec les moniteurs analogiques. On utilise alors un adaptateur DVI-VGA si l'on souhaite utiliser un câble VGA.

Le HDMI: similaire au DVI, transmettant uniquement les signaux vidéos numérique et en plus le son.


Câble Composite

Câble S-vidéo



Câble DVI



Câble HDMI


La protection HDCP

L'HDCP est une protection qui a été introduite pour contrôler les nouveaux medias haute définition: satellite et diffusion HD, VOD (video à la demande), blu-ray, HD-DVD, ... Elle sert à empecher de faire une copie numérique: donc une copie qui pourraît être parfaitement identique à l'originale.

Pour pouvoir lire un contenu protégé par la norme HDCP (qui est une protection materielle), il faut que tout le materiel du début à la fin de la chaîne intègre la protection HDCP. Le lecteur blu-ray et la TV par exemple. Pour un PC c'est la carte vidéo qui doit être compatible HDCP.

Si la protection HDCP est activée sur la diffusion satellite HD (pas le cas actuellement), il faudra donc un ensemble matériel compatible. Carte satellite, Carte vidéo, Ecran.

La norme HDCP étant une norme numérique, il n'est pas possible d'avoir un câble analogique comme le VGA compatible HDCP.

Maintenant il faut aussi savoir que lorsqu'un media est protégé avec la norme HDCP, les diffuseurs ont plusieurs choix de protection:
Par exemple ils peuvent tout simplement interdire la diffusion sur un materiel non compatible HDCP, ou simplement dégrader le signal. On se retrouve donc avec une image basse définition au lieu de haute définition si ils ont choisi de seulement dégrader le signal et que l'on utilise un matériel non compatible HDCP.

Pour le moment l'HDCP n'est pas activé sur le satellite. Une bonne partie des consommateurs ne sont pas encore équipé avec des appareils compatible HDCP (ceux ayant acheté une TV haute definition avant l'arrivé de cette norme par exemple). Du coup les diffuseurs préfèrent retarder l'activation de cette norme.

Microsoft, qui propose par exemple un lecteur HD-DVD pour sa xbox 360 (compatible avec les PC) ne souhaite activer l'HDCP sur ses produits que dans plusieurs années. De toute façon la Xbox 360 ne possède pas de sorties HDMI, donc si la protection etait activée, il serait alors impossible de regarder le HD-DVD avec sa Xbox360.

Y a-t-il une différence de qualité entre une carte analogique et une carte satellite?

Lorsque vous allez faire un enregistrement TV sur l'ordinateur, quel que soit le signal reçu il faudra l'enregistrer sous forme numérique.

Comme nous l'avons vu précédemment, il y a toujours une perte de qualité pendant le passage de l'analogique au numérique. La perte est plus ou moins importante en fonction des codecs choisis, de leurs options et du bitrate.

Cas ou vous branchez un décodeur satellite sur une carte Tv Analogique: (avec un câble composite ou Svideo) la carte TV ou le processeur du PC va transformer le signal analogique reçu en numérique.
Vous aurez donc une perte de qualité qui sera surtout visible sur les émissions difficile à encoder correctement: Scène rapide dans les films ou le sport, encodage de l'herbe, arbres (Golf, Foot, ou autre).
Transformer un signal analogique en numérique demande de gros calculs. Soit vous avez un processeur très puissant qui peut faire les calculs lui même en direct, soit il faut utiliser une carte TV avec encodage matériel. Dans les deux cas, l'encodage se fait en direct. Pourtant, pour avoir un encodage de la meilleure qualité possible, il faudrait le faire en deux fois (deux passes). Une première fois ou le signal analogique est analysé, puis une deuxième passe ou l'encodage se fait réellement en fonction des fluctuations du signal analogique.
De plus la partie acquisition des cartes TV à d'autres limites: elles ne peuvent pas recevoir du son 5.1 mais uniquement du stéréo. Donc si vous regardez une chaîne qui peut émettre en 5.1 sur le satellite, l'enregistrement se fera uniquement en stéréo.
D'un point de vue limitation matériel encore, il n'existe pas de carte analogique haute définition: donc impossible d'enregistrer via la partie acquisition d'une carte TV analogique un signal HD.
Malgré tout, de nombreuses personnes utilisent cette solution et cela leur suffit amplement. Ce sera donc à vous de faire votre choix.

Cas ou vous utilisez une carte Satellite: Le signal reçu sera déjà numérique, il n'y aura donc aucun traitement à faire pour l'enregistrer sur le PC.
Il faudra juste décoder le signal pour le visionner et/ou copier le signal sur le disque dur pour l'enregistrer sans aucune perte de qualité. L'enregistrement sera identique à la source reçue.
Les limitations de la carte analogique disparaissent: Possibilité de recevoir un signal haute définition, possibilité d'avoir du son en 5.1, possibilité d'avoir plusieurs pistes sons (anglais, français ...), pas de perte de qualité lors de l'enregistrement, Le timeshifting ne demande quasiment aucune ressource (pause, lecture, retour arrière).
Nous pouvons sélectionner les pistes sons, les sous titres... à enrigistrer.

A quoi sert l'encodage et/ou le décodage matériel sur les cartes satellites et TV?

Nous venons de voir qu'il faut encoder (pour enregistrer, diffuser) et décoder (pour visualiser) les différents signaux.

Certaines cartes TV analogique proposent l'encodage matériel (inutile sur les cartes satellites si vous avez compris le chapitre précédent). Cela permet d'enregistrer la télévision (ou utiliser le timeshifting) en utilisant très peu le processeur du PC. Cette option est donc très utile si vous choisissez d'acheter une carte analogique et que votre processeur n'est pas trop puissant. L'autre avantage, c'est que votre processeur pourra faire autre chose pendant que vous enregistrez la TV (jouer, regarder un divx ou DVD, ...).

Certaines cartes TV (satellite ou analogique) proposent en plus le décodage materiel. Le décodage matériel, même si il demande beaucoup moins de puissance que l'encodage, peut toujours être utile pour soulager encore le processeur. Généralement, les cartes proposant un décodage matériel possèdent une sortie vidéo qui permet d'envoyer le signal directement à la TV sans passer par la carte graphique du PC.

Les cartes vidéos récentes Nvidia/ATI intègrent en plus des accélérations matériels
permettant de décoder les vidéos, ce qui limite un peu l'utilisation de telles cartes TV/Satellite. De plus ces cartes vidéos intègrent également des accélérations matériels pour décoder la haute définition ce que n'intègrent pas pour le moment les cartes satellite avec décodage matériel. Il est donc impossible de recevoir la HD sur une carte satellite avec décodage matériel sauf si l'on désactive celui-ci. Pour les cartes analogiques, de toute façon il n'y a pas de haute définition donc la question ne se pose pas.

Si vous avez réussi à comprendre tous ces paragraphes, vous devriez pouvoir suivre le reste de l'article sans aucun problème. Si vous êtes vraiment néophyte, il est évident que cela va être très dur de tout comprendre d'un coup. Mais persévérez, revenez sur cette page tranquillement quand vous en avez besoin et vous verrez que ce n'est pas si compliqué que cela.


0 التعليقات: